Reprise des Séances au CTNHM

A partir du 11 mai, les séances individuelles de Sophrologie Caycédienne pourront reprendre au cabinet .

Un protocole d’hygiène rigoureux à été mis en place au CTNHM afin que tout risque de contamination soit écarté.

Vitre en plexiglas, gel Hydroalcoolique,visière, masque, désinfection des surfaces après chaque personnes, tout est prévu !

Je poursuivrai néanmoins les séances en visioconférence pour ceux que cela arrange, les résultats de ces pratiques ayant été très positifs pendant le confinement.

 

 

Confinement : Séances de Sophrologies gratuites. Remiremontvallées.com

Article Remiremontvallées.com :
La période que nous vivons actuellement est inédite et pleine d’incertitudes, mais la sophrologie caycédienne peut se révéler utile pour se ressourcer et mieux gérer nos peurs. Pendant toute la durée du confinement, je vous propose un suivi et des techniques en visioconférence GRATUITEMENT afin de vous aider à traverser cette épreuve le plus sereinement possible.

En finir avec les somatisations négatives

Migraines, palpitations, eczéma, mal de dos, aigreurs d’estomac, crampes intestinales, problèmes de peau, hypertension, insomnies, bien nombreux sont les symptômes qui peuvent être provoqués ou augmentés par le stress et nous gêner quotidiennement.

Malheureusement nous ne prêtons pas souvent attention à ces signaux d’alarme que notre organisme nous envoie.

Peu à peu, notre corps s’épuise et ces symptômes peuvent se transformer en véritables maladies nécessitant une prise en charge médicamenteuse parfois lourde.

Pourtant, nous avons tous en nous les capacités nécessaires pour renverser la tendance, en finir avec ces somatisation négatives pour, au contraire, activer des somatisations positives et rétablir  l’harmonie entre notre corps et notre esprit.

La pratique régulière de la sophrologie selon la méthode mise au point par Alfonso Caycédo nous permet de  mieux nous connaitre, de nous accepter, de renouer ce lien corps-esprit  que nous avons tendance à oublier et nous aide à lâcher prise tout en nous ouvrant la voie vers la pleine conscience.

Quelques séances avec un sophrologue certifié permettent d’apprendre, en peu de temps, une série de techniques qu’il sera aisé ensuite d’intégrer dans son quotidien pour en finir avec les somatisation négatives

 

Qu’est-ce que la sophrologie Caycédienne ?

La sophrologie authentique

La Sophrologie caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Dr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre.

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être

La Sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La pratique régulière de la Sophrologie caycédienne avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

Développer une conscience sereine

La Sophrologie Caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entrainement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Chaque étape de la Méthode Alfonso Caycedo® a ses objectifs propres et se compose d’une série d’exercices basés sur la concentration, l’imagination et la contemplation.

Certains exercices utilisent les cinq sens pour développer la conscience contemplative, ce qui nous amène à être plus conscients du moment présent.

D’autres techniques utilisent l’imagination pour aider à anticiper positivement le futur et à mettre en valeur les sentiments positifs du passé.

Au cours des séances, la personne va apprendre à devenir plus consciente d’elle-même, à être « sujet » de son corps et de son esprit ; elle prendra peu à peu les rênes de sa vie, en s’éloignant des automatismes et des conditionnements, de la tyrannie du matérialisme et de l’urgence quotidienne.

D’un point de vue corporel, ces exercices réveillent des sensations de vitalité et aident à relâcher les tensions. Ils procurent un sentiment de sérénité, de bien-être physique et mental qui va permettre de sortir de l’état de stress permanent.

Au niveau mental, ils activent la concentration, la lucidité et la créativité de l’individu, lui permettant ainsi d’échapper aux préoccupations quotidiennes.

La pratique régulière aidera à canaliser les émotions négatives et se chargera d’éveiller les émotions positives.

Cet entraînement va tendre progressivement vers la conquête d’une façon différente « d’être dans le monde », vers une mutation de la conscience ordinaire en une conscience harmonieuse et positive. Une existence pleine de vitalité qui se caractérisera par une attitude positive de l’individu, envers lui-même et face au monde environnant.

Une pratique ouverte à tous

La Sophrologie est  un entraînement personnel qui s’adresse à toute personne souhaitant mieux se connaitre et développer une conscience sereine et positive : enfants, étudiants, adultes, personnes âgées, mais également dans le cadre de leur pratique, les enseignants, les professionnels de la santé et du monde de l’entreprise, du sport, ou des arts…

Les trois champs d’application

On distingue trois champs d’application liés à la qualification de chaque sophrologue et le contexte dans lequel il exerce :

  • Médical et paramédical : pratique destinée et réservée aux médecins, psychologues cliniciens, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, orthophonistes, aides-soignants, etc.
  • Social, éducatif et sportif : pratique destinée et réservée aux travailleurs sociaux, éducateurs, enseignants, formateurs, entraineurs sportifs, etc.
  • Préventif : application de la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

L’alliance

La relation entre le sophrologue et son patient (ou élève) est une relation d’égal à égal, d’adulte à adulte. Le sophrologue est avant tout un guide. Son but est de faire que son patient travaille en toute autonomie, guidé par son propre « ressenti ». Le sophrologue n’interprète pas, il oriente le vécu, et laisse à la conscience du patient le soin de l’organiser lui-même.

La sophrologie n’est pas une thérapie en soi

Mais il arrive que les professionnels de la santé l’utilisent comme une thérapie, de façon isolée ou bien en complément d’autres thérapies.

Une tenue simple, un environnement agréable

La Sophrologie se pratique en tenue de ville ou décontractée, confortable dans tous les cas. Certains exercices se déroulent en position assise, d’autres debout dans un environnement qui doit être agréable mais sans conditions particulières.

Une pratique sans artifice

Durant la pratique il est important d’éviter tout artifice comme les parfums, le silence absolu, l’obscurité, la musique etc. La sophrologie est une méthode que l’on doit apprendre à pratiquer dans son quotidien et dans une ambiance naturelle et neutre.

La sophrologie se différencie de la psychanalyse et de la psychologie

La sophrologie étudie la conscience, non l’inconscient, le positif plutôt que le négatif. Elle n’utilise pas l’interprétation comme un diagnostic ou un moyen thérapeutique, mais elle permet que le vécu de chaque personne parle pour elle-même.

C’est un entraînement psycho-physique de la conscience basé sur la perception positive de notre monde intérieur et du monde extérieur.

La sophrologie est apolitique et laïque

Elle n’est liée à aucun courant idéologique ou religieux et respecte les croyances et les opinions de chacun.

Protéger le patrimoine intellectuel

Soucieuse de protéger la Sophrologie Caycédienne en tant que méthode clinique et socio-prophylactique, Sofrocay mène une politique active de lutte contre les usurpations et les dénaturations notamment par la protection de son patrimoine intellectuel.

Source : Sofrocay